Salomon XT Wings 3

Très attendue, la XT Wings 3 sur la papier c’est la chaussure des superlatifs : Plus de dynamisme, plus de polyvalence, plus de protection…

Des concepts qui semblent pour le moins antagonistes et un pari risqué car bon nombre de trailers attendent de pied ferme ce nouveau modèle après avoir parcouru des milliers de km sur les précédents.

Fort de l’expérience acquise sur la SLab qui a connu des mises à jours beaucoup plus régulières, la nouvelle XT Wings aura à cœur de conserver le statut et la réputation acquise par ses ainées, gommant ses points faibles tout en rafraichissant son image quelque peu vieillissante.

Un peu d’histoire

En 2005, Salomon sortait la XA Pro : la première chaussure destinée au trail running qui préfigurait de pas mal de standard encore d’actualités aujourd’hui.

Quelques années plus tard, l’équipementier faisait un joli cadeau de noël à tous les pratiquant de ce sport en sortant la XT Wings en décembre 2008. Ce modèle réussit le pari ambitieux d’allier amorti et agilité. Beaucoup moins rigide que la XA Pro, la XT Wings ne tarda pas à s’imposer dans les pelotons grâce à sa très grande polyvalence rendant son usage très agréable même en dehors de la montagne.

Début 2010, de nombreuses marques proposent des chaussures de Trail Running, mais la XT Wings reste une référence, comme le modèle suivant (la XT Wings 2 sortie en Fév. 2010). Si la chaussure avait évolué, la base était restée relativement proche du modèle initial. Il faut dire que celui-ci était déjà très performant.

Pour un modèle à la pointe de l’innovation, il fallait plutôt regarder du coté du modèle « compétition » : la version SLab. Cette dernière était au départ une simple version allégée de la XT Wings, au fil des versions elle s’est de plus en plus différenciée, au niveau du chausson comme de la semelle.

En juillet 2012 sort la 3ième version des XT Wings. Visuellement beaucoup plus proche de la SLab, elle tranche totalement avec l’allure de ses grandes soeurs…

Concepts Techniques

Le chausson est composé d’un mesh à la fois souple et léger. Il est renforcé par des inserts de tissus plus rigides thermosoudés Sensifit assurant le maintien.

Le laçage automatique QuickLace, un classique des chaussures de Trail Salomon ferme la chaussure sans comprimer le pied.

La première de propreté est une semelle OrthoLite : un assemblage de pièces en Polyuréthane et en caoutchouc qui procure aération, confort et solidité.

La semelle intermédiaire marie de nombreux matériaux : EVA moulé (matière de base de la semelle), EVA triple densité (contrôle de la pronation de fatigue), AC Muscle 2 (amorti), châssis AC Skeleton (contrôle de stabilité) et OS Tendon (transition de la foulée).

La semelle externe est constituée de 2 densités différentes de matière Contagrip : HT (face externe, facilite la traction), HA (face interne, résiste mieux à l’abrasion).

Les crampons adoptent un dessin de chevron comme sur les versions SoftGround  des SLab ou les Speedcross mais avec un dessin sensiblement moins aggressif. Les chevrons sont disposés en sens inverse à l’arrière.

Si vous souhaitez plus de détails techniques, je vous conseille de vous reporter à l’article « Découverte des Salomon XT Wings 3« 

Chaussures aux pieds

La première chose qui frappe lorsque l’on passe le pied à l’intérieur des XT Wings 3  c’est leur caractère protecteur. Contrairement aux chaussons qui sont à peine perceptible au contact du pied, celui-ci en impose par la sécurité qu’il confère. Taillées près du pied on est bien calé à l’intérieur des XT Wings 3, elles donnent l’impression que rien ne pourra nous arriver.

Même si elles sont visuellement imposante le poids est bien réparti et reste dans la moyenne des chaussures de trail polyvalentes. Le mesh outre sa légéreté se montre très respirant, le pied ne chauffe pas outre mesure à l’intérieur.

Au niveau des sensations d’appuis, on retrouve le caractère « rebondissant » des précédentes versions ou des XR CrossMax. Ce qui est le signe à la fois d’un amorti efficace sans pour autant rendre la chaussure mollassonne. On a l’impression de profiter instantanément de l’énergie de l’impact au sol pour se projeter vers l’avant.

Le bitume

Si elle ne sont pas faites pour ça, les XT Wings 3 ne seront pas désagréables sur l’asphalte. Leur amorti est assez efficace pour atténuer les impacts sur des sols aussi durs. Elles seront par contre handicapées par un poids supérieur. De même le chausson plus protecteur est moins flexible qu’une paire de « routière ». Malgré tout elles seront largement suffisante pour emprunter des portions de bitumes plus ou moins longues entre 2 sentiers mais n’espérez pas battre votre record du 10km avec ;)

À l’aise en campagne

Déjà beaucoup plus dans leur élément sur ce type de sol, le dessus des XT Wings 3 s’humidifie légèrement dans les herbes hautes remplies de rosée. La chaussure est dépourvue de membrane, mais le mesh très respirant sèche très vite et évacue très bien l’eau. Ainsi le pied ne reste jamais mouillé très longtemps.

Si les herbes hautes masquent les aspérités du sol, ce n’est pas un problème pour les XT Wings 3 qui avalent les creux et bossent sans que vous n’ayez à y prêter attention. C’est très agréable de pouvoir bénéficier de bon appuis sans même voir là où l’on pose le pied.

Dans les chemins de débardage, le maintien efficace du système SensiFit fait des merveilles, il prévient des torsions de la cheville empêchant tout mouvement latéral parasite.

Comme en forêt

Dans les sous-bois, la stabilité des XT Wings 3 fait des merveilles entre les racines et les souches.

Sur les monotraces où l’on a pas toujours le choix de ses appuis, le châssis de la chaussure travaille efficacement pour éviter d’être déséquilibré. Les virages s’enchainent facilement et le pare-pierre permet d’éviter les mauvaises surprises dissimulées sous les feuilles.

La semelle se montre réactive et le rendement est important même dans l’humus qui à pourtant tendance en général  à rendre la foulée moins dynamique.

La finesse du mesh n’est pas un handicap car celui-ci est assez robuste pour résister aux ronces et aux accrocs des branches saillantes. Même si le tissus n’est pas très épais, les fibres qui les composent sont suffisamment dense pour éviter les blessures liées aux épines.

Sur les parties les plus grasses, le dessin de la semelle et en particulier des crampons confère à la chaussure une excellente accroche, aussi bien dans le sens de la foulée que latéralement.  La boue ne s’accumule pas, au niveau des sensations on approche de la qualité des SpeedCross, avec plus de maintien et de protections.

Et le dénivelé dans tout ça?

La semelle est tout aussi accrocheuse dans les montées, même quand il n’y a qu’une petite partie de celle-ci qui est en contact avec le sol dans les plus fort pourcentages de pente. Le système os tendon permet des appuis très dynamiques : même en cas d’une petite foulée économiques on a l’impression d’être aidé par la chaussure pour se projeter vers le haut.

Dans le cas de la terre humide, sol meuble ou fuyant en montée, le cramponnage se montre très efficace. Si la traction était l’un des points faible du modèle précédent, avec la XT Wings 3 on est presque dans les standards des SpeedCross ou SLab SoftGroung la polyvalence en plus.

Si le renfort de pronation permet de soulager les chevilles lors de la marche en montée où les pieds ont tendance à s’écarter naturellement à l’avant pour offrir une plus grande surface de contact au sol, la différence de densité de l’EVA sait se faire discrète pour ne pas gêner lors des montées dynamiques. Dans les autres conditions d’utilisation le renfort est imperceptible.

En descente le talon est très stable lors des retenu et l’amorti évite que le sol ne « tape » trop. Les chevrons inversés par rapport à l’avant de la semelle externe permettent d’éviter les glissades sur les sols offrant peu d’appuis.

Vive la caillasse!

Si jusqu’à présent la XT Wings 3 a montré bien des qualités, l’essai ne serai pas complet sans une petite balade dans la caillasse. Exit donc les monts de Flandre, place aux terrils!!! Première constatation,  la semelle filtre parfaitement le sol. À aucun moment je n’ai eu à souffrir d’un appui un peu trop franc sur les pierres les plus saillantes. Voilà qui commence bien :)

Le pare-pierre, déjà entrevu lors de mes escapades en forêts prend ici tout son sens : la protection est vraiment difficile à prendre en défaut tant il offre un abri efficace pour vos orteils.

Outre les performances de celui-ci, sa surface a été augmentée de sorte que même les pierres qui frappent la chaussure par le dessus ne seront plus un soucis. Le matériau utilisé pour le pare-pierre outre sa très grande rigidité et recouvert de tissus anti-abrasif pour prolonger la durée de vie de celui-ci.

Habitué aux chaussures légères plutôt que protectrices, je reconnais qu’il m’a fallu un petit temps d’adaptation pour me faire à cet énorme pare-pierre, mais une fois la transition faite, quel bonheur!!!

La tige au niveau du tendon d’Achille remonte assez haut de sorte qu’en cas d’éboulement en surplomb pendant les descentes l’arrière de votre cheville bénéficie elle aussi d’une protection efficace. Terminons ce passage sur la protection du pied en signalant que le chausson remonte aussi assez haut sur les malléoles pour les sécuriser.

Au niveau de l’accroche, la semelle Contagrip avec ses crampons en chevron fait là aussi merveille, à noter que sur la partie interne du pied, là où les forces exercées sont maximum, la gomme utilisée est plus dense pour une meilleure résistance à l’abrasion un bon point pour la durée de vie.

Alors la XT Wings 3… Bonne cuvée?

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment adoré ces chaussures et si vous avez apprécié les précédentes versions, il y a fort à parier que vous serez aussi enthousiaste que moi ;) En effet, la nouvelle version des XT Wings apportent bon nombre d’améliorations jusque là réservées uniquement aux modèles typés « Racing » de l’équipementier : les qualités d’accroche des SpeedCross, la qualité du chausson des SLab…

Mais les XT Wings 3 sont bien plus que ça, elles apportent en plus des modèles précédemment cités le confort, l’amorti et l’agilité typique de la « Wings ». À noter aussi qu’un effort a été fait aussi au niveau de la protection avec en particulier un pare-pierre vraiment robuste que ne renierait pas une XA Pro.

J’ajouterai juste pour parfaire ce test que les XT Wings 3 mériterait une version à membrane de type ClimaShield pour les conditions humides et/ou hivernale. Mais en tout état de cause, vous êtes bien en présence d’une des meilleures chaussures de Trail de l’année 2012!

Les Salomon XT Wings 3 sont disponibles à la boutique Horizons Nature de Villeneuve d’Ascq

 

4 commentaires

ajouter un commentaire
YVES (4 années)

Bonjour Guillaume,
tes commentaires sont très complets sur cette nouvelle chaussure et ils donnent envie. Au mois de juin, je souhaite effectuer une partie du chemin de saint jacques (300 km ) avec un sac 8 à 10 kg.
Penses-tu que ces chaussures sont, pour ce cas, adaptés.
merci pour ton retour

    Guillaume (4 années)

    Salut Yves,
    Pour Saint Jacques, si tu veux absolument une tige basse, je te conseillerais plutôt une X-Ultra ou une XA-Pro 3D. Ces deux modèles existent d’ailleurs également en version mid.

MAX (4 années)

Dur, dur… habitué aux Fuji Trabuco de chez Asic, je me suis laissé tenter par les XT Wings 3.
Côté confort, les Wings me paraissent beaucoup plus rigides, çà tape bien dans les descentes. La tenue est la protection sont bien là, mais je ne sent pas trop la traction et le rebond que l’on trouve sur les Fuji…
D’autre part, à peine 100km plus tard sur terrain plutôt difficile il est vrai (rocaille plutôt agressive & abrasive… mais bon c’est aussi çà le trail), la semelle côté intérieure commence à bien se déchirer… :(
Donc voilà, tout de même un peu déçu…

    Guillaume (4 années)

    Il est clair qu’en confort pur, les Fuji Trabuco sont beaucoup plus moelleuses que les XTW… Par contre, concernant l’usure anormale dont tu fais part (semelle HS au bout de 100km), je te conseille vivement d’appeler le service client de la marque (04 81 68 05 97) pour obtenir le remplacement de ta paire. ;)

Laisser un Commentaire