Recuperat-ion Sport®

Boisson de l’effort et de récupération?

Si vous êtes pratiquant assidu de sport d’endurance, il y a fort à parier que vous utilisez régulièrement une à plusieurs boissons isotoniques pour vos efforts de longue durée.

Il est en effet très important pour votre corps de compenser les pertes en électrolytes liées à l’effort.

Le problème des solutions existantes, c’est qu’en général il faut investir dans différentes boissons à reconstituer en fonction du moment de la prise :

- Avant l’effort pour stabiliser la glycémie.

- Pendant comme apport d’énergie et pour assurer le bon fonctionnement musculaire.

- Post activité physique pour recharger les réserves énergétiques et améliorer la récupération musculaire.

Cette multiplication de boissons augmente le coût et surtout n’est pas forcément très pratique lorsqu’il faut tout emmener pour des compétitions qui ont lieux loin de chez soi…

Là où la marque Recuperat-ion Sport® se différencie instantanément des autres, c’est qu’elle propose une seule et même formule pour assurer le rôle jusque là tenue par les différentes boissons précédemment citées!

Oui vous avez bien lu : une seule et même boisson avant, pendant et après l’effort!!!

Comment cela se présente?

La boisson Recuperat-ion Sport® est vendu uniquement sous forme de sachet contenant 25g de poudre.

Différent conditionnements existent : par boîte de 6 sachet ou de 20 sachet. Les exemplaires test qui m’ont été fournis n’en contentaient que 2.

Une seule saveur disponible (citron). Je ne m’étendrais pas sur l’aspect gustatif de celui-ci : j’ai bien aimé, mais d’une personne à une autre le ressenti peut-être tellement différent que je ne saurais trop vous conseiller de tester par vous même pour vous faire votre propre avis.

Ce simple sachet de 25g est très pratique à transporter, particulièrement en course où l’on pourra emmener de quoi reconstituer des dizaines de bidon sans que cela encombre le sac ou le porte-bidon.

Le sachet se déchire sans peine, mais reste suffisamment solide pour être mis dans votre sac sans précaution particulière.

La matière du sachet, relativement rigide vous permet de verser la poudre dans votre rapidement sans risque d’en mettre à coté.

Comment cela fonctionne?

Comme je vous l’ai dit précédemment, la boisson va vous servir à la fois de boisson d’attente, de boisson de l’effort et de boisson de récupération.

Voici la composition d’un sachet :

Le glucose qui s’assimile très vite joue ici le rôle d’apport énergétique rapide de manière à maintenir le taux de glycogène.

Le fructose à l’absorption plus lente va permet de reconstituer les réserves en glycogène.

Les apports de 5 ions (Citrate de Sodium, Chlorure de Potassium, Chlorure de Sodium, Carbonate de Magnésium et phosphate de Calcium) vont permettre de remplacer les minéraux perdus durant la pratique de l’activité physique.

Concrètement, c’est en modifiant la concentration de ces différents composés que vous allez pouvoir utiliser le Recuperat-ion Sport® avant, pendant et après votre activité sportive.

Utilisation en tant que boisson d’attente.

Lorsque vous vous apprêtez à faire un effort de longue durée, il est préférable d’avoir une hydratation de qualité bien avant le début de l’épreuve ou de l’entrainement.

Ainsi il convient 2-3h avant, de consommer 400 à 600mL de boisson pour d’une part stabiliser la glycémie qui peut être perturbée par exemple avec le stress de la compétition et d’autre part permettre aux rein d’assurer le mécanisme de régulation du volume de liquide corporel total et l’osmolarité.

Pour assurer la fonction de boisson d’attente, il suffit de mélanger un sachet de Recuperat-ion® à 500mL d’eau, et de consommer le bidon réaliser dans les 2-3h précédent l’effort.

Le goût citronné est prononcé mais pas désagréable, et le volume reconstitué est pile ce qui est nécessaire, à boire par petites gorgées régulières, tous les 1/4 d’heure par exemple.

Utilisation en tant que boisson d’effort.

Pour des efforts intense et ou de longue durée, l’hydratation joue le double rôle de maintenir l’équilibre en électrolytes en compensant ceux perdus et d’apporter une source d’énergie sous forme de carbo-hydrates.

Ainsi pour éviter les soucis de déshydratation, d’hypoglycémie ou de fuites de minéraux , il est recommandé de boire régulièrement (toutes les 5-10min) de petites gorgées (50 à 100mL max) pour une assimilation maximale et cela dès le début de l’effort physique.

Pour reconstituer une boisson de l’effort avec les sachets Recuperat-ion Sport®, il suffit de mélanger 1 sachet à 1L d’eau.

Le goût de citron est plus léger ce qui limite les risques d’écœurement.

Comme nous avons vu précédemment, le conditionnement utilisé est particulièrement pratique d’utilisation en course : il se verse facilement, 1 sachet = 1L de boisson et ne prend pas de place à transporter.

La boisson reconstituée contient à la fois des Carbo-Hydrates d’absorption rapide pour un effet immédiat (Glucose) et d’absorption plus lente (Fructose) pour maintenir les réserves de glycogène.

Utilisation en tant que boisson de récupération.

Après un effort intense et/ou de longue durée, il est important de bien se réhydrater, de compenser les pertes en sodium liées à l’effort (transpiration entre autre…) et d’effectuer une recharge glucidique pour favoriser la re-synthèse de glycogène par les muscles.

Ainsi, il est important de consommer votre boisson de récupération dès la fin de votre effort car la plus grande re-synthèse de glycogène se déroule dans les 2 premières heures suivant l’arrêt de l’activité physique.

Cela permet aussi de compenser rapidement le volume de liquide corporel perdu et d’éviter un déséquilibre de l’osmolarité plasmatique.

Ce qui est toujours embêtant avec les boissons de récupération, c’est que comme on ne la transporte pas sur soi pendant l’effort, le temps entre la fin de l’effort physique et la première prise de la boisson peut-être plus ou moins long minimisant par la même son effet.

Avec les sachets de Recuperat-ion Sport® aucun soucis car vous avec déjà la boisson avec vous!

En effet, il suffit de mettre 1 sachet dans 500mL d’eau et vous pouvez déjà commencer à boire votre boisson de récupération : super pratique!

Par la suite, il faudra renouveler 2 fois cette opération jusqu’à avoir bu au total 1,5L de boisson de récupération.

Juste un sachet pour parer au plus pressé et après vous avez tout le temps de reconstituer le reste du volume à boire, on ne peut pas faire plus simple!

Toujours le même principe : boire régulièrement, par petites gorgées sera beaucoup plus efficace pour l’assimilation qu’un gros volume de boisson ingéré d’un coup.

Utilisation pour des efforts modérés

Si les sachets Recuperat-ion Sport® se montre très pratique d’utilisation en course, vous pouvez également les utiliser pour vos séances d’entrainement où l’effort est moins intense.

Il suffit pour cela de diluer un sachet dans 500mL d’eau et de boire en continu, selon les principes précédemment évoqués (50 à 100mL toutes les 5 à 10min).

Recuperat-ion Sport®, adopté?

J’ai été séduit par plusieurs arguments des sachets Récuperat-ion Sport® :

En premier lieu le fait qu’avec un seul et même sachet on puisse préparer toutes les boissons utiles pour les efforts de longue durée (Boisson d’attente, d’effort et de récupération). Plus de prise de tête le jour d’une compétition 1 seule chose à prendre et la possibilité de prendre la boisson de récup dès la fin de l’effort (à condition d’avoir conservé juste un sachet) sans perdre de temps à retourner jusqu’à la voiture :)

Ensuite le conditionnement par lui-même, comme des sachets de soupe minute, à la fois assez résistant pour les emporter sans précaution de stockage particulière et pratique pour verser la poudre en bidon, j’ai vraiment été bluffé, ça me change des sac congélation préparés extemporanément à déchirer avec les dents LOL.

Les calculs de quantité sont très simple à réaliser, ça évite les calculs (avec certaines marques) façon « règle de 3″ quand on est plus trop lucide après des heures d’effort…

Sinon, s’il y avait quelques axes d’amélioration à y apporter :

Cela serait sympa de varier un peu les goûts et de proposer plusieurs saveur, le citron ne plaira en effet pas à tout le monde alors pourquoi ne pas envisager de la menthe (plus neutre et plus frais), du salé pour casser la saturation au sucre…

Cela serait pas mal de disposer d’un conditionnement inférieur (12,5g) pour ajuster le volume et éviter d’entamer la moitié d’un sachet pour par exemple reconstituer de quoi 1,5L de boisson d’effort (cas des CamelBack de 1,5L ou de doubles porte-bidon de 750mL).

Un grand merci à Nicolas Contrain (OffRunStuffitts.frSimpleHydration.fr)
pour les échantillons ayant servi à ce test.

Laisser un Commentaire